Pose de carrelage sur plancher bois

Samedi 4 mars 2006 6 04 /03 /Mars /2006 12:00

Pose de carrelage sur panneaux dérivés du bois.

La pose d'un carrelage sur un plancher de panneau de particules ou d'OSB est une opération délicate.
Au contact de l'eau de gâchage du mortier colle, le bois peut gonfler et entraîner le décollement ultérieur du carrelage.
Sous charge, le support bois est déformable et peut provoquer le cisaillement du plan de collage.
Par ailleurs, les joints de panneaux constituent des zones à risques de cisaillement et de rupture.
La mise en œuvre est toutefois possible en prenant un certain nombre de précautions et en respectant les prescriptions des fabricants.
A titre d'exemples, sont décrites ci-dessous trois méthodes de pose bénéficiant d'avis techniques, l'une consiste à poser le carrelage sur le panneau par l'intermédiaire d'une colle suffisamment souple pour absorber les mouvements différentiels du bois et du carrelage. Les deux autres méthodes consistent à utiliser une natte intermédiaire entre le panneau support et le carrelage.
Ces méthodes ont pour principe de désolidariser le support et le carrelage.
Pour obtenir de bons résultats, il conviendra dans tous les cas de respecter les recommandations suivantes :
· La sous-face des panneaux est obligatoirement ventilée.
· La flèche théorique de 1/400ème doit être diminuée à 1/600, voire 1/800ème. Pour ce faire il convient de renforcer le solivage sous-jacent en plaçant des solives intermédiaires pour diminuer la portée des panneaux.
· Les dalles doivent être de qualité NF EN 312 P5 ou CTBH pour les panneaux de particules et de type 3 ou 4 pour l'OSB.
· Les assemblages de panneaux doivent être collés.
· Les dalles de plancher doivent être posée conformément au DTU 51-3.
· Eviter les locaux de surface supérieure à 20 m2.
· La surface unitaire des carreaux ne dépassera pas 900 cm2.

Weber et Broutin – iboprim + fermaflex record + fermajoint souple.
Mise en œuvre :
Ménager un joint périphérique (8mm) puis le reboucher au moyen d'un mastic élastomère à la pompe.
Après dépoussiérage du support, appliquer au rouleau le primaire iboprim.
Recouvrir les joints de panneaux par une bande de tissus de verre de largeur minimale 200 mm.
Coller le carrelage avec fermaflex record en laissant un joint périphérique de 5mm. Pratiquer un double encollage pour les carreaux de dimensions supérieures à 200 x 200 mm.
Après séchage, garnir le joint périphérique avec un mastic élastomère à la pompe et réaliser les joints entre carreaux avec fermajoint souple.
Avis techniques : iboprim – 13/99-789, femaflex record – 13/00-802.
Weber et Broutin – Tél : 01 60 62 13 00

Site Internet : http://www.weber-broutin.fr 

Siplast – Interkaro et Soukaro 3R.
Le procédé Interkaro a pour principe de mettre en oeuvre une couche intermédiaire entre le carrelage et son support et assurer les deux fonctions suivantes :
La fonction "désolidarisation" vis à vis du support, est assurée par le produit lui-même.
La fonction "glissement" entre le support et le lit de colle, assurée par la couche inférieure de la dalle, constituée par du bitume très déformable sous les efforts de cisaillement.
Mise en œuvre :
Pose d'une bande adhésive compressible en périphérie de la pièce.
Application du gel primaire.
Après séchage, pose des plaques Interkaro, à joints serrés et de préférence à 45° par rapport à la pose du carrelage.
La pose du carrelage se fait au mortier-colle épais de type S2R Siplast ou Fermadur de Weber et broutin.
La bande périphérique est rabattue sur le carrelage, la plinthe venant reposer dessus, elle est ensuite arasée au cutter au droit de la plinthe.
Il est possible d'araser au droit du carrelage, dans ce cas, la chute de bande ne sert que de calage à la plinthe. Après son retrait, on rapporte un joint souple de mastic élastomère à la pompe.
Pour les joints, on utilisera de préférence un produit adjuvanté de latex ou de résine de type Ultracolor.
Le procédé Soukaro 3 R utilise le même procédé que Interkaro, mais offre en plus une isolation acoustique et en particulier une atténuation des bruits de chocs.
Les plaques Soukaro sont collées à joints serrés et de préférence à 45° par rapport à la pose du carrelage.
Le collage du carrelage est effectué exclusivement avec le mortier-colle S2R, les joints de carrelage effectués au mortier Ultracolor.
Avis techniques : Interkaro – 13/97-695, Soukaro 3R – 13/98-742
Siplast – Tél : 01 40 78 35 00

E-mail : contact@siplast.fr  

Schlűter Ditra et ses produits connexes pour traitement des points singuliers.
Schlüter Ditra est une natte en polyéthylène pourvue de nervures entrecroisées, découpées en queue d'aronde et revêtue, sur la partie inférieure, d'un feutre non tissé.
La natte est fixée au panneau bois par un mortier-colle adapté et le revêtement céramique est ensuite appliqué sur une couche mince de mortier colle directement sur Schlüter Ditra.
Les nervures en queue d'aronde de Schlüter Ditra assurent l'ancrage du mortier-colle.
Le fabricant propose deux possibilités de produits de pose.
Fabricant Mortier-colle Primaire associé Produit de jointoiement pour carrelage
CERMIX CERMIPLUS ouCERMIDUR CERMIFILM CERMIJOINT SOUPLE
CEGECOL SNC CARROFLEX CEGEPRIM RM CARROJOINT SOUPLE
Schlüter Ditra propose des produits connexes pour le traitement des points singuliers : Bande de pontage, angles rentrants et sortants, siphon de sol, manchons pour tuyaux, profilés pour joints.
Avis technique : Schlüter Ditra – 13/02-872
Schlüter Systems SARL – Tél.03 44 54 18 88
Site Internet : http://schluter-systems.fr  

E-mail : profil@schluter-systems.fr  

Dans tous les cas, se reporter au DTU 51-3, plancher bois ou panneaux dérivés du bois
ainsi qu'aux prescriptions des fabricants.

Par Boisphile - Publié dans : Pose de carrelage sur plancher bois
Ecrire un commentaire - Voir les 17 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus